Visiter la Route des Vins d’Alsace

Comme ils sont coquets les villages de la Route des Vins d’Alsace avec leurs maisons à colombage, leurs ruelles fleuries, leurs vieilles pierres et leurs vignobles vallonnés ! Petite sélection à savourer comme un grand cru, en prenant son temps…

►►► A Découvrir aussi : Nos offres de séjours en Alsace

Riquewihr : la perle du vignoble

© Boris Stroujko/Adobe Stock  —  Les maisons anciennes et colorées de Riquewihr, en Alsace.

Nichée dans le creux d’un vallon entre crêtes des Vosges et plaine d’Alsace dans le Pays de Ribeauvillé, la petite cité médiévale de Riquewihr enchante par son unité architecturale. Remparts, cours pavées avec vieux foudres en bois et gigantesques pressoirs, tour de guet et ravissantes maisons à colombages… Tout y est, admirablement conservé ! Et pour découvrir le vignoble alentour, le Sentier viticole des grands crus est l’un des plus réputés d’Europe.

Zellenberg : cocon perché

Impossible de le manquer ! Juché sur une colline, au beau milieu du vignoble, Zellenberg se voit de loin. Les vignes courent jusqu’au pied des maisons, à l’architecture typique, blotties les unes contre les autres. Un joli cocon sur lequel veillent deux tours, ruines de l’ancien château. La première, à l’entrée du village, juste à côté de la belle église baroque est coiffée d’un nid. Les cigognes ont bon goût car le panorama est charmant.

Mittelbergheim : le goût de la tradition

© Laura/Adobe Stock  —  Dans les rues de Mittelbergheim, sur la route des vins d’Alsace.

À flanc de colline, proche d’Obernai et du Mont Saint Odile, Mittelbergheim tranche sur ses voisins. Ici, pas de colombage mais d’élégantes maisons Renaissance en pierre rosée côtoyant un patrimoine soigneusement entretenu. Puits, moulin à huile et pressoirs racontent une tradition viticole vivace tout comme le “Weinschlagbuh”, ce registre manuscrit, chronique du vignoble et du prix du vin débutée… en 1456. Unique en Alsace !

Andlau : la cité de l’ourse

Dans son vallon de verdure serti de vignes, Andlau est célèbre pour son imposante abbaye, ses trois grands crus de Riesling – le moenchberg, le kastelberg et le wiebelsber – et aussi une intrigante déesse ourse, du temps où le village accueillait, dit-on, un lieu de culte celtique. Les Ateliers de la Seigneurie, expliquant le patrimoine local et les traditions alsaciennes, intéresseront aussi les curieux.

Eguisheim : la ronde des fleurs

Des fleurs, encore des fleurs, partout des fleurs… Comme tous les villages de la Route des Vins d’Alsace, Eguisheim, à quelques kilomètres de Colmar, soigne sa décoration florale. Et difficile de rivaliser ! Dans les ruelles qui font la ronde autour d’adorables placettes, les maisons de poupées colorées sont plus pimpantes les unes que les autres. Et les caves des vignerons si accueillantes qu’on s’y attarde volontiers.

Bergheim : retour vers le passé

Des remparts encore intacts, d’adorables ruelles tortueuses bordées de vieilles demeures fleuries et des histoires de sorcières… Bergheim fait délicieusement remonter dans le passé. Un très bucolique sentier viticole complète le tableau de cette incroyable petite cité semblant épargnée par le temps.

Hunawihr : un nid dans les vignes

Il fait bon se perdre dans les vignes autour de ce village, l’un des plus typiques d’Alsace avec sa vieille église à donjon, son cimetière fortifié et ses solides maisons de vignerons avec pignons et cours pavées. On y raconte encore la légende de la sainte lavandière Huna qui fit couler du vin de la fontaine à une époque où le raisin manquait. Et on y visite le très instructif Naturoparc où les cigognes, emblèmes de l’Alsace et porte-bonheur, dit-on, pour les maisons où elles font leur nid, tiennent la vedette.

Kaysersberg : impérial !

© Freesurf/Adobe Stock  —  Maison à pans de bois et pont en grès rose à Kaysersberg, en Alsace.

Village préféré des Français en 2017, Kaysersberg pourrait bien devenir le vôtre. Les courageux monteront jusqu’aux ruines du château impérial et se délecteront du point de vue. Enjambant la Weiss, le vieux pont fortifié, en grès rose des Vosges, a de l’allure lui aussi. D’une rive à l’autre, les maisons à pans de bois et à toits pentus rivalisent d’élégance. La fontaine Constantin, l’église Sainte-Croix, avec son beau portail roman, ajoutent à la magie des lieux.

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Forgot Password