Shopping

Categories

La Normandie cet été : des atouts dans la Manche

Un plan de relance pour la saison touristique 2020

« La crise sanitaire que nous vivons met le tourisme à très rude épreuve, déclare Marc Lefèvre, Président du Conseil départemental. L’activité des hébergements, des restaurants, des sites touristiques etc. est gelée.

Or le tourisme dans la Manche pèse plus de 6 000 emplois annuels pour un chiffre d’affaires de près de 500 millions d’euros. Dans ce contexte et malgré le manque de visibilité sur la reprise d’activité dans la Manche, il est indispensable d’anticiper cette relance du tourisme et de proposer aux professionnels de ce secteur, un accompagnement. C’est pourquoi, le Département mobilise un budget d’un million d’euros pour soutenir la filière »

Pour chaque nuitée réservée dans un des hébergements marchands de la Manche partenaire de l’opération, les clients se verront remettre, un « chèque évasion 50 » d’un montant de 10 à 20 €. Au total, ce sont 80 000 chèques, valables pour un séjour sur l’année 2020 qui pourront être consommés chez les partenaires référencés avec un montant maximum de 100€ par séjour selon la typologie de séjour.

Edités par Latitude Manche, les « chèques Evasion 50 » seront à retirer dans les offices de tourisme et permettront aux clients des hébergements touristiques marchands, de consommer des prestations touristiques auprès des restaurateurs, des sites et lieux de visites, des prestataires de loisirs, des producteurs locaux… qui seront partenaires de l’opération

Mont Saint Michel

►►► A Découvrir aussi : Découvrez nos offres d’hébergements autour du Mont Saint Michel

Une déclaration commune pour relancer également le tourisme transmanche

Le Royaume-Uni, l’Irlande et la France sont liés par des échanges commerciaux depuis plusieurs siècles, qui ont prospéré dans les moments les plus difficiles.

« Notre bien-être collectif dépend de ceux qui transportent des marchandises entre nos nations. Ce sont des liens économiques et sociaux essentiels que nous devons maintenir » ont affirmé d’une seule voix les ministres français, britannique et irlandais du tourisme et des transports.

« Malgré un contexte très difficile, le secteur du transport de fret notamment reste fortement mobilisé afin de continuer à assurer l’approvisionnement des pays et ainsi préserver l’accès des populations aux différents biens de consommation » rappellent également Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports, Grant Shapps, ministre britannique des Transports, et Shane Ross, ministre irlandais des Transports, du Tourisme,

Source: laquotidienne.fr/

    Leave Your Comment