Shopping

Categories

Bouches-du-Rhône : des bons de 50 et 100 euros pour la relance touristique

L’idée est d’inciter les Provençaux à faire du tourisme local et à découvrir ou redécouvrir des endroits magiques proches de chez eux, comme la Camargue par exemple.

A la veille de l’annonce par Édouard Philippe (aujourd’hui), des modalités de la deuxième phase de déconfinement si attendue par les professionnels du tourisme et l’ensemble des Français, Martine Vassal a précisé hier les grandes lignes du plan de relance d’une filière, capitale à la vie économique de la métropole et du département, qui vient de subir tempête sans précédent.

Depuis le début de la crise sanitaire, nous avons travaillé avec l’ensemble des acteurs du secteur mais aussi le monde culturel et sportif, pour élaborer une stratégie opérationnelle dès le 2 juin, et ce retour espéré à une vie plus normale“, a expliqué la présidente LR de la Métropole et du Département, rappelant au passage quelques chiffres clés de la filière : 8 millions de visiteurs par an, 2,7 milliards de recettes mais surtout les “25 000 entreprises en activité générant 50 000 emplois, dont de très nombreux auto-entrepreneurs qui ne bénéficient pas des dispositifs mis en place par l’État“.Et aussi Le tourisme régional mise sur une reprise tricolore

Ce plan de relance de 10 millions d’euros détaillé par Isabelle Brémond, la directrice de Provence Tourisme, se décline en plusieurs étapes et s’appuie sur différents dispositifs.

Ainsi, après les phases consacrées à “l’assistance et au soutien des professionnels” puis à “l’accompagnement à la réouverture et valorisation des établissements” dans le respect des normes sanitaires, place aux deux opérations phares programmées dès le 1er juillet : le pass séjour et le repos des soignants. Concernant le premier, toute personne passant trois nuits minimum dans les établissements hôteliers, camping… se verra remettre une carte cadeau d’un montant de 50 € permettant l’achat d’une offre chez un prestataire des Bouches-du-Rhône. Cinquante mille foyers pourront en bénéficier auprès de 1 000 prestataires (guides, musées, parcs de loisirs, activités sportives, location de bateau…). “Ce sera l’occasion aussi pour les touristes locaux de découvrir leur territoire, de prendre une bouffée d’oxygène, explique Martine Vassal, et in fine être solidaires de nos professionnels en étant locavores.”

►►► A Découvrir aussi : Nos offres de séjours dans la ville d’Arles

Un plan de relance de 10 millions d’euros 

Le second pass, dédié aux soignants du département, se présentera sous forme de 10 000 chèques cadeaux d’une valeur de 100 € à consommer dans les structures touristiques et culturelles du département. Quant à la dernière phase, imaginée pour prolonger la saison – “une volonté que nous avions déjà depuis 2015 et qui a porté ses fruits avec une augmentation remarquable de la fréquentation” selon Martine Vassal – et stimuler l’affluence des festivals, concerts, spectacles vivants reportés et autres événements sportifs, elle débutera en septembre et durera jusqu’en février 2021. Cinq mille pass événements permettront aux habitants locaux et aux adhérents du pass Myprovence de bénéficier de 50 € pour l’achat de deux manifestations durant cette même période.

Nous espérons, à travers toutes ces initiatives, redonner un coup de peps à un secteur qui a été quasiment à l’arrêt durant deux mois, conclut Isabelle Brémond, et inciter les habitants du territoire à jouer les touristes chez eux. Notre département est magnifique et très diversifié. Toutes les attentes, qu’elles soient sportives ou culturelles peuvent être comblées.“Et aussi La crise du coronavirus peut mener à un tourisme plus responsable

Idem côté gastronomie. D’ailleurs dans le sillage de MPG 2019, de nouveaux événements sont à l’étude et des pass tables seront à gagner, autant pour susciter l’envie des résidents de se retrouver autour d’une bonne table, que pour accompagner les restaurateurs dans la reprise de leur activité dramatiquement touchée depuis le 15 mars.

Les pass seront envoyés dématérialisés ou en version papier sur demande.

Source: laprovence.com/article/tourisme/

    Leave Your Comment