La Baie de Somme : Nos Ballades Coups de Cœur

Visiter la Baie de Somme, Grand site de France.

Ce site est un véritable terrain de jeu pour les amateurs de nature et de culture.

Côté faune, il est le premier lieu de rendez-vous des oiseaux migrateurs en Europe. Il accueille la plus importante colonie de phoques en France.
Il offre également des paysages exceptionnels et variés : plages de sable ou de galets gris, dunes, marais d’eau douce, prairies verdoyantes.
Enfin, sur le plan culturel, la Baie de Somme a conservé un patrimoine historique exceptionnel, vestige d’une époque importante de son histoire.

Que visiter en Baie de Somme et que faire ? Passer un grand week-end « nature » et « culture » en Picardie pour découvrir ou visiter ses trésors. C’est ce que nous vous présentons dans cet article de notre blog de voyage Heulys.

6 itinéraires pour visiter la Baie de Somme :

1. Le Hourdel : Balade pour observer les phoques
2. Parc de Marquenterre : Sentez-vous l’âme d’un ornithologue !
3. Saint-Valery-en-Somme : Dans les pas de Guillaume le Conquérant
4. La Traversée de la Somme à pied : Suivez le guide !
5. Rue : Balade au coeur d’une ancienne ville fortifiée
6. Le Crotoy : Paysages intimes entre mer et marais

►►► A Découvrir aussi : pour votre balade dans la baie de somme, choisissez votre location de véhicules au meilleur prix

1. Le Hourdel : visiter la Baie de Somme pour observer les phoques

Des phoques en Baie de Somme !? Mythe ou réalité ? Nous nous sommes rendus au Hourdel, petit port du sud de la Baie de Somme pour en avoir le cœur net.

 2h30 – 4 km en boucle – Facile – Départ au Phare du Hourdel.

La balade permet d’observer la plus importante colonie de phoques protégés en France.

La randonnée  

Cette sortie a été réalisée avec un guide naturaliste. Equipé d’une longue vue, il dirige le groupe de visiteurs vers la longue plage de galets gris, en vue d’observer les phoques. La présence d’un blockhaus au milieu de la plage rappelle que la Baie de Somme faisait partie du dispositif de défense du Mur de l’Atlantique durant la seconde guerre mondiale.

Après une marche d’une dizaine de minutes, nous apercevons furtivement quelques têtes noires qui se déplacent dans le canal. Puis sur la grève à la pointe du Hourdel, nous distinguons les formes allongées d’une cinquantaine de phoques gris qui ont élu domicile sur l’un des bancs de sable de la Baie de Somme.

Phoques sur un banc de sable à la point du Hourdel

Ils se prélassent paresseusement sur le sable, mais néanmoins tout près de l’eau, près à glisser dans leur élément naturel au moindre danger. Nous bénéficions d’explications passionnantes sur les phoques et leur comportement, les raisons de leur présence sur cette terre de Somme et les précautions à prendre pour ne pas les effrayer.

Nous revenons au phare du Hourdel par un chemin à l’intérieur des terres. Il s’enfonce dans les dunes, les bosquets et les buissons épineux. Ces paysages naturels protègent les plages des vents et des marées. Un groupe d’huitriers-pie, venus faire une halte dans la baie de Somme survole le rivage tandis que des petits gravelots s’égaient dans un argousier aux baies oranges.

A l’heure où la Baie de Somme se découvre, au phare du Hourdel, le panorama est tout simplement magnifique. Le bleu du ciel et de la mer se mêlent aux couleurs chatoyantes de la plage (la photo en entête de cet article).

 Consultez la liste des guides en Baie de Somme
Consultez le descriptif détaillé de la randonnée – Cliquez sur l’onglet « La côte picarde – Baie de Somme » et téléchargez le fichier « Le Hourdel fichier pdf – 5,6 Mo ».

2. Parc du Marquenterre : Sentez-vous l’âme d’un ornithologue

Le parc du Marquenterre, situé au coeur de la Réserve Naturelle de la Baie de Somme, au nord du Crotoy, est l’un des sites ornithologiques les plus importants d’Europe ! Chaque année, des centaines de milliers d’oiseaux migrateurs se rassemblent et font halte dans les plans d’eau de la Baie de Somme, véritable réserve de nourriture.

 Durée 45 mn à 2 heures – Facile

Le parc du Marquenterre offre des paysages naturels originaux et typiques de la baie de Somme : prés salés, dunes, marais habités par une faune exceptionnelle. Il constitue un paradis pour tous les passionnés de nature en général et de photographie animalière en particulier.

La balade 

Juste après l’entrée, depuis le point culminant du parc du Marquenterre, la vue domine les marais, les prairies et les étendues d’eau où les oiseaux s’arrêtent pour se nourrir et se reposer.

Parc du Marquenterre

C’est à cet endroit que démarre une visite d’initiation avec un guide naturaliste pour découvrir cet écosystème original, typique de la baie de Somme. Le guide expose alors l’ histoire du parc, le comportement des oiseaux et décrit leur habitat.

Le parc du Marquenterre est sillonné par 4 sentiers balisés (d’une durée de 45 mn, 1h30, 2h et d’un parcours en calèche).
Munis de nos jumelles, nous nous sentons alors l’âme de deux ornithologues, et empruntons le circuit le plus long, afin d’observer le plus grand nombre d’oiseaux.
Sur chacun des parcours, des postes d’observation ont été aménagés pour observer et écouter les oiseaux sauvages sans les déranger. A l’intérieur, une documentation explique comment les reconnaître et quand les observer. De plus, les guides naturalistes présents tout au long des parcours et munis de jumelles ou de longues vues, partagent avec les visiteurs le spectacle intime des oiseaux au coeur de leur habitat. Ah si nous avions eu un télé-objectif !

Hérons

Véritable coupure avec le quotidien, cette visite du parc du Marquenterre nous immerge dans un monde original et 100 % authentique.
Pour connaître tous les secrets du parc, utilisez le carnet de parcours disponible à l’entrée.
Toutes les informations pratiques sont disponibles sur le site du parc.

3. Saint Valery-sur-Somme : Dans les pas de Guillaume le Conquérant

Visiter la Baie de Somme c’est aussi renouer avec l’histoire de ses villages.

En effet, Saint-Valery-sur-Somme a marqué une page importante de notre histoire : Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, y a rassemblé en 1066 une flotte importante pour envahir l’Angleterre.
Ensuite, la ville a pris de l’importance et s’est fortifiée. Mais son activité portuaire a diminué au fur et à mesure de l’ensablement de la Baie de Somme.

 Durée : 2 à 3 h – 7 km en boucle – Facile

Cet itinéraire au coeur de Saint-Valery-sur-Somme permet de découvrir la ville médiévale et son ancien port, au passé prestigieux mais néanmoins mouvementé. De plus, juchée sur un promontoire face à la Baie de Somme, la ville haute offre plusieurs points de vue magnifiques.

Vue sur Le Crotoy depuis Saint-Valery-sur-Somme

La balade 

Après nous être garés sur l’un des parkings qui longent les quais, nous rejoignons la ville haute, ancienne cité médiévale qui a conservé ses rues anciennes et ses maisons à pignons. La rue des Moulins est particulièrement charmante et pittoresque.

On accède au quartier médiéval par deux portes fortifiées, la porte de Nevers et la splendide porte Guillaume, encadrée de ses 2 tours massives, vestiges des remparts médiévaux. Nous ne manquons pas d’admirer l’Eglise Saint Martin (XVIe) avec ses damiers.

Porte de Nevers

Depuis le quartier historique qui surplombe les quais et donc l’estuaire, le regard porte sur l’ensemble de la Baie de Somme et sur le port du Crotoy, reconnaissable à ses deux tours rouges et blanches.

Ensuite, notre promenade mène à l’Eglise Saint-Valery, dite des « marins » située à l’ouest de la ville. Puis le chemin sinueux qui conduit au Cap Hornu offre de nombreux points de vues sur les 70 km2 que représente la baie de Somme.

Nous terminon notre visite de Saint-Valery-sur-Somme en flânant sur les quais de l’ancienne ville portuaire auxquels des bateaux de plaisance sont amarrés. Compte tenu de la tranquillité des lieux, difficile d’imaginer, qu’il y a plusieurs siècles, une importante armada se préparait à guerroyer. Il n’en reste pas moins que ce petit port pittoresque de la Baie de Somme, flanqué de ses maisons de marins colorées mérite la balade.

Rue de Saint Valery sur Somme Consultez le decriptif détaillé de la randonnée – Cliquez sur l’onglet « La côte picarde – Baie de Somme » et téléchargez le fichier « Balade à Saint-Valery (fichier pdf – 1 Mo) ».Que faire d’autre en Baie de Somme ? 

4. La Traversée de la Baie de Somme à pied : Suivez le guide !

On ne peut visiter la Baie de Somme, observer son écosystème marin sans l’avoir traversée.

L’ensablement de la baie de Somme existe depuis plusieurs siècles et s’est accéléré du fait des activités humaines. C’est la raison pour laquelle il est possible de la traverser à marée basse depuis Saint-Valery-sur-Somme au Crotoy à pied (et inversement). C’est ce que nous avons fait en compagnie d’un guide naturaliste dont la présence est indispensable. En effet, c’est un professionnel qui a une parfaite connaissance du milieu, et qui connait la dangerosité potentielle de la baie.
Il est dangereux de s’aventurer seul dans la Baie de Somme !

 Durée : 3 heures, 6 km (aller). Départ du Crotoy ou de Saint-Valery-sur-Somme.

Balade 100% nature pour découvrir et comprendre les secrets de la Baie de Somme lorsqu’elle se découvre à marée basse. Elle figure sur la liste des plus belles baies du monde !

La traversée de la Baie de Somme

Pieds bottés et jumelles sur le torse, nous parcourons cette vaste étendue située entre terre et mer. Nous  grimpons alternativement sur des escarpements sableux, traversons des mollières colonisées par une végétation importante (prés salés) et franchissons des marigots vaseux et glissants.
Et nous qui pensions que la baie était une étendue sablonneuse plate !

La traversée se transforme en atelier de sciences naturelles : au coeur des mollières, des plantes halophiles s’épanouissent grâce à la salinité des sols. Les oreilles de cochon, l’obione et la salicorne, plante emblématique de la Baie de Somme sont appréciées dans la gastronomie locale. Ramassées par des pêcheurs professionnels, elles entrent dans la composition de certains plats. Nous sommes invités à les goûter.

Carottage du terrain vaseux – En haut, des oreilles de cochon – En bas, la salicorne

De même, dans les vasières, nous découvrons un terrain foisonnant de vie. Les petits vers et autres micro-organismes servent de base alimentaire à des centaines de milliers d’oiseaux migrateurs.

Tout au long de la traversée de la Baie de Somme, nous scrutons l’horizon, ligne droite qui délimite des paysages magnifiques. Ils sont parés de couleurs subtiles de vert de gris et de roses laiteux.

Traversée de la baie de Somme

Arrivés au niveau de la mer, nous apercevons à la longue vue quelques phoques paisiblement allongés sur un banc de sable ou nageant dans les eaux de l’estuaire.

Enfin, nous arrivons à la plage du Crotoy, fatigués mais satisfaits d’avoir réalisé LA randonnée mythique de la Baie de Somme. Nous rêvons d’une belle « ficelle picarde », suivi d’un « gâteau battu » spécialités culinaires de la région, pour retrouver nos forces.
Sur la plage, des cavaliers juchés sur leurs chevaux Henson (petits chevaux trappus de la région), ont belle allure.

Chevaux Henson se promenant sur la plage du Crotoy au coucher du soleilSe renseigner auprès des guides naturalistes pour obtenir des renseignements sur l’équipement, le lieu de rendez-vous, etc.

Le retour peut être assuré par le Petit train de la Baie de Somme, datant du siècle dernier. Retour très bucolique ! Consultez les horaires et tarifs.

5. Rue : Balade au coeur d’une ancienne ville fortifiée

Lors de notre séjour en Baie de Somme, nous avions réservé un hébergement à Rue. En effet, cette commune située à 7 km des côtes, représentait une base intéressante pour rayonner autour de l’estuaire. Avant de nous y rendre, nous étions loin d’imaginer que cette modeste localité cachait de vrais trésors ! Elle compte, dans la même rue, un monuments listé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO et deux Monuments Historiques !

Bien qu’au coeur des terres aujourd’hui, Rue fut un port de mer prospère jusqu’au XIVe siècle avec une ville fortifiée.
Son importance déclina avec l’ensablement (elle se situe au coeur des terres maintenant) et connu un passé tumultueux. Elle fut saccagée, encerclée, assiégée, occupée, au cours de son histoire. De sorte qu’aujourd’hui, des remparts médiévaux détruits en 1670 il ne reste que le nom d’une rue. Par contre, elle a gardé des édifices exceptionnels, vestiges de son riche passé.

 Durée : 1 à 2 h en boucle – Facile

La balade 

La rue du Colonel Tétart concentre un patrimoine historique prestigieux, dont La Chapelle de l’Hospice (XIIe) (classée Monument Historique) reconstruite après la guerre.

Deux autres monuments attirent tous les regards :

– le Beffroi, imposant édifice d’une hauteur de 27 m, construit en 1214 (Patrimoine Mondial de l’UNESCO).

– et la Chapelle du Saint-Esprit (classée Monument Historique)merveille de l’architecture gothique picard, édifiée entre 1440 et 1514. Sa magnificence attira plusieurs rois de France. Le portail de la Chapelle ressemble à une dentelle de pierres avec ses sculptures si finement sculptées !

A gauche, la Chapelle du Saint-Esprit, à droite, le Beffroi de Rue

Rue fut également le berceau des frères Caudron, pionniers de l’aviation durant la première guerre mondiale. Le musée qui porte leur nom rappelle leurs exploits.
Plan de Rue : « Circuit au Temps des Fortifications », dépliant disponible à l’Office de Tourisme de la ville de Rue.

6. Le Crotoy : Paysages intimes entre mer et marais

 Durée 3h20, distance 10 km en boucle – Niveau Moyen – Départ Place Jeanne d’Arc, au Crotoy
A l’abri des dunes de la grande plage du Crotoy, les marais accueillent de nombreux oiseaux migrateurs ainsi que les chevaux Henson, l’un des emblèmes de la baie. On y observe également une flore typique et variée. L’environnement est totalement authentique.

La balade 

Enfin, pour visiter la Baie de Somme et découvrir sa faune et flore si typiques, il est suggéré de randonner sur le chemin du littoral.

Telle une sentinelle à l’entrée de l’estuaire, Le Crotoy, petit port de pêche au charme certain, veille sur la Baie de Somme. Son immense plage de sable, ses petites maisons de pêcheurs, ses bateaux de plaisance et son Hôtel Les Tourelles, flanqué de deux petites tours rouges et blanches, lui donnent un petit air de station balnéaire. La rue Pierre Guerlain rappelle que le célèbre parfumeur a contribué au début du XXe siècle à la notoriété de cette petite ville de bord de mer.

Le Crotoy, rue Pierre Guerlain. Au bout de la rue, l’Hôtel Les Tourelles.

A la pointe du Crotoy, près de la place Jeanne d’Arc, la vue donne sur l’ensemble de l’estuaire, du Hourdel à l’est sur Saint-Valery située sur la rive opposée de l’estuaire.

Nous remontons la plage sur 3 à 4 km jusqu’au parking de la Maye. La marée basse dévoile les pré salés, fréquentés par les oiseaux migrateurs. Un meeting aérien d’anciens avions a été organisé pour commémorer la mémoire des frères Caudron (voir le paragraphe sur Rue).

Au parking, à droite, la balade se poursuit sur le chemin du littoral, sentier sablonneux qui s’enfonce dans les marais. Il est bordé de clôtures, de roseaux et d’arbustes qui protègent les dunes. Les oyats, les églantiers, les argousiers aux baies oranges abritent de nombreuses passereaux. Les plans d’eau douce de la baie de Somme attirent les aigrettes, les hérons, les grues, et également des canards et des poules d’eau.

Oiseaux migrateurs sur un plan d’eau, dans les marais

Soudain, au détour d’un bosquet, nous observons 3 chevaux Henson occupés à brouter l’herbe bien verte de la prairie.

Chevaux de Henson broutant dans les marais du Crotoy

Enfin, nous revenons, au fil des ruelles, jusqu’au coeur du petit port.
Consultez le decriptif détaillé de la randonnée – Cliquez sur l’onglet « La côte picarde – Baie de Somme » et téléchargez le fichier « Balade au Crotoy (fichier pdf – 4,7 Mo) ».

Dans l’environnement aquatique unique de la baie de Somme, il ne reste plus qu’à écouter le chant de la nature !

Rainette de 2 cm sur la feuille d’un arbuste !

Informations pour visiter la Baie de Somme

Sites utiles:

Somme-Tourisme, site de l’Office du Tourisme de la Somme et le Conseil Départemental proposent de nombreuses randonnées pour visiter la baie de Somme.

Pour nos 2 sorties en baie de Somme (l’observation des phoques et la traversée de la baie)  nous avions réservé avec le guide Arnaud «Traversée Baie de Somme»), qui a une profonde connaissance de la baie et de son environnement.

►►► A Découvrir aussi : Choisissez votre hébergement en direct et sans commission

    Leave Your Comment

    Your email address will not be published.*

    Forgot Password